Skip to content

Résolutions: bien les choisir et s’y tenir

Ça y’est, Noël est passé, il est temps de se tourner vers l’avenir! Qu’on prenne ou non de bonnes résolutions pour bien commencer l’année, nous sommes nombreux.ses à utiliser ce début de cycle pour faire des changements dans nos vies. Je vous propose aujourd’hui quelques astuces pour bien choisir ses résolutions et s’assurer de les tenir. (lecture: 2min38)

Trouver la bonne résolution

Cette scène, vous la connaissez: après avoir abusé de tous les plaisirs de la vie pour clôturer l’année en beauté, on ne décolle plus du lit, épuisé.e, le ventre à deux doigts de l’explosion. C’est généralement dans cette folle ambiance qu’on se dit: « maintenant ça suffit! Cette année, c’est sur, j’arrête de fumer, je me mets à manger sainement, je reprends le sport, je perds du poids, je me couche tôt, je me lève tôt le dimanche pour aller faire le marché et manger local… Ah et je vais me mettre au chant et à la couture aussi tiens, depuis le temps que j’en parle ». 

Ce sera donc mon seul et unique conseil pour cette étape : choisissez une seule résolution. C’est beaucoup trop difficile de changer toute sa vie d’un coup; évidemment qu’on lâche tout au bout de 3 mois! Se forcer à suivre une vie de contraintes d’un seul coup ferait fuir n’importe qui. 

Commencez donc par faire une liste de tout ce que vous avez envie de changer, et définissez votre ordre de priorité. Qu’est-ce qui vous tient le plus à coeur? Qu’est-ce qui aura l’impact le plus positif sur votre vie? Qu’est-ce qui est le plus logique? Par exemple, si vous voulez arrêter de fumer mais avez peur de prendre du poids, peut-être vaut-il mieux commencer par changer ses habitudes alimentaires. 

Alors c’est sûr, ça peut paraitre décevant et pas à la hauteur de nos ambitions. Mais ne vaut-il pas mieux voir un seul vrai changement dans notre vie qu’aucun parce qu’on a voulu s’occuper de tout d’un seul coup? 

A peu près tout le monde après les « vacances » de Noël

Yes we can!

Vous avez choisi votre unique résolution pour cette nouvelle année? Merveilleux! Voici maintenant comment vous assurer de la suivre:

1- Définir un objectif concret et précis:

« Me remettre au sport » est beaucoup trop vague! Si vous ne savez ni quel sport, ni à quelle fréquence, ni dans quel but, vous risquez de vous sentir dépassé.e dès l’étape 1 parce que vous ne saurez pas par où commencer. Soyez ultra précis dans la formulation, et trouvez un objectif concret qui va vous motiver (participer à une course, à un concours, s’offrir (et donc rentrer) dans telle tenue pour le mariage de son frère….).

2- Savoir pourquoi on le fait:

J’entends souvent mes client.e.s m’expliquer qu’ils ne sont pas persévérant.e.s car ils/elles « ne vont jamais au bout de leurs projets ». Et puis, quand on prend le dernier exemple en date et que je leur demande pourquoi ils/elles s’étaient lancé là dedans, la réponse est bien souvent: « euh….. je sais pas trop ». Si on ne sait pas pourquoi on fait une action, on s’arrête vite. Pourquoi consacrer du temps à une activité qui n’a pas de sens? Demandez-vous (et notez!) ce que va vous apporter votre résolution et pourquoi c’est important pour vous de le faire.

3- Etablir un planning progressif:

Vous avez un an pour réaliser un seul changement dans votre vie. Si votre but est d’arriver à courir 20km, ça n’a pas de sens de commencer par courir direct 20 km, n’est-ce pas? Faites-vous un planning mois par mois qui vous permettra de faire un changement progressif et adapté à la personne que vous êtes ainsi qu’à votre rythme de vie. 

4- Se donner les moyens:

Ne lésinez pas sur les moyens pour atteindre votre but! Vous n’en n’avez qu’un seul alors « treat yourself », comme dirait l’autre. S’il vous faut un nouvel équipement, un abonnement, un coach ou n’importe quoi d’autre, trouvez une façon de vous l’offrir, ou une alternative gratuite. Ne passez pas à coté de votre objectif de l’année pour une histoire de mauvaises chaussures ou de cours de langue trop cher. Il existe mille moyens de faire des choses avec un petit budget (seconde main, magasins d’usine, cours en ligne, cours offerts par la ville ou la région….). Cherchez-les, trouvez-les, et hop (je sais, ça ne rime, mais je fais ce que je peux, que voulez-vous).

5- Se laisser du temps:

Voilà un point bien compliqué à intégrer dans notre société. Moi la première! J’ai toujours envie de tout faire, tout de suite. Je dois régulièrement me rappeler que la vie, c’est court, ok, mais en vrai, on a quand même pas mal de temps dans tout ce bazar. Laissez-vous une année entière pour atteindre votre but, n’essayez pas de mettre en place un nouveau changement au bout de trois mois. C’est le meilleur moyen de s’épuiser et d’arrêter d’un seul coup toutes les nouvelles habitudes qu’on voulait prendre. Laissez votre résolution devenir petit à petit une routine bien ancrée. Vous passerez à l’étape 2 de votre plan de vie l’an prochain. Je sais, je sais, j’entends déjà les « attends, mais j’ai déjà 28 ans, j’ai pas le time sinon je serai jamais là où je veux être à 40 ans ok?! ». Ok. Mais permettez-moi de terminer par ce petit secret de coach: promis, les changements entrainent d’autres changements. Si vous adoptez vraiment votre résolution, vous verrez plein d’autres choses que vous n’aviez jamais envisagées se mettre soudainement en place. Et promis, vous allez adorer. Faites donc un peu confiance à la vie. 

Laissez un commentaire