Skip to content

Maman et entrepreneure: c’est possible?

Nombreuses sont les femmes qui décident de profiter de leur congé parental pour se lancer à leur compte. Un projet pas toujours simple à mettre en place ! S’occuper d’un enfant en bas âge, développer un business, trouver du temps pour soi et pour son partenaire… Est-ce seulement possible ? (spoiler : oui). (lecture: 3min42)

Un peu, c’est vraiment beaucoup mieux que rien

Je n’ai pas d’enfant – « bouh !!! Elle parle d’un sujet sans l’avoir vécu !! Brûlez-la ! » – mais je suis entourée de mamans. Dans mon travail aussi, je côtoie des mamans ; des mamans entrepreneuses, généralement débordées. Elles se retrouvent souvent à courir partout et ont le sentiment de ne pas être réellement présentes pour leur.s enfant.s, sans pour autant avancer sur leur travail. 

Et malheureusement, c’est vrai : on ne peut pas tout faire. C’est triste je sais, moi aussi je rêve d’avoir un jour le don d’ubiquité, mais en attendant les progrès du transhumanisme, la réalité c’est qu’il faut faire des choix quand on veut mener de front maternité et création d’entreprise. Non pas dans le nombre d’activités, mais dans la façon dont on les pratique : revoir certains principes d’éducation, moins travailler que prévu, ou peut-être revoir un peu ses objectifs, être hyper organisée tout en restant ultra souple pour pouvoir s’adapter au rythme de son ou ses enfant.s… 

Plutôt que de vous faire un article point par point sur les adaptations possibles, j’ai décidé de laisser la parole à une maman freelanceuse qui a réussi cet exploit de tout concilier (ou presque). Voici donc le témoignage de Virginie Barbellion (aka @barbellion.illustration sur insta), qui m’a également laissé utiliser ses dessins pour illustrer cet article !

Être maman et entrepreneure

Je m’appelle Virginie, j’ai 30 ans et je suis maman d’un petit bout de bientôt 2 ans. Lorsque Diomède est né, en janvier 2018, je n’avais vraiment le temps de rien ! Impossible pour moi de m’organiser… Et puis il a grandi et j’ai commencé à prendre un nouveau rythme. C’est à partir de ce moment-là, en octobre 2018, que je me suis lancée dans l’illustration dans l’idée d’en faire mon métier. J’ai alors lancé mon compte Instagram : @barbellion.illustration. 

Virginie et Diomède

Devenir maman m’a donné envie de tenter autre chose dans ma vie ; avant la naissance de mon fils, je travaillais en tant que graphiste dans une imprimerie. Le mettre au monde m’a rappelé toutes les ambitions que j’avais plus jeune, et tous mes rêves ! J’avais opté pour un travail par défaut, par nécessité financière, sans aucune vocation. Je ne suis pas très riche aujourd’hui hein, mais je fais vraiment ce que j’aime et ça change tout ! 

Ma vie de maman m’inspire tous mes dessins et partager cela avec ma communauté est un plaisir énorme ! Je suis suivie par plein de mamans, et montrer à travers mes dessins une vie sans chichi ni filtre les aide à ne pas culpabiliser de ne pas être la « mère parfaite » que l’on nous vend souvent sur les réseaux sociaux. 

Illustration par Virginie Barbellion / @barbellion.illustration

Maman et illustratrice : une tâche pas toujours aisée ! 

Mon fils me prend beaucoup, beaucoup de temps et d’attention, et je dois constamment m’adapter à son rythme. Je ne souhaite pas le faire garder et je dois donc travailler pendant ses temps de repos : ses siestes la journée et, surtout, le soir. C’est un rythme assez fatiguant mais c’est un choix que j’assume entièrement car j’adore être avec lui à 100% et en profiter au maximum ! Me lancer à mon compte m’a aussi permis de continuer sans inquiétude mon allaitement ! Le bonheur ! 

Ce n’est pas rose tous les jours bien sur et il m’arrive parfois de ressentir de la frustration face à tout ce que j’aimerais pouvoir faire. Cela prendra le temps qu’il faudra, mais je continuerai mon petit bout de chemin ! Je développe plein de beaux projets (site de vente en ligne, livre illustré) et mon fils me donne une motivation infatigable ! Il est ma première source d’inspiration ! 

Être souple et lâcher prise

Pour pouvoir trouver du temps en rab la journée, j’ai dû revoir un peu ma façon d’envisager la maternité. Comme, par exemple, accepter de lui donner accès à des jeux sur tablette ou à des dessins animés le matin. Je choisis des programmes et des jeux bienveillants, avec lesquels je suis en phase, et puis surtout je le laisse très très peu de temps devant les écrans car je ne pense pas que cela soit idéal pour lui. 

Il m’arrive bien sur de douter, de me poser mille et une questions. Comme il n’y a pas de jours de congé, parfois le moral ne suit pas non plus. Alors je me recentre sur mon fils, je me force à prendre du temps pour moi. Avant de rencontrer Lauranne, ce genre de pauses pour moi n’était pas du tout intégré dans mon programme ! Lauranne m’a beaucoup aidée à m’organiser dans mon quotidien et à retrouver confiance quand j’en manque. J’ai appris à lâcher prise et à être indulgente avec moi-même. J’ai aussi changé ma façon de fonctionner : pour être organisée, c’est important d’avoir un outil qui nous convient. Certain.e.s préféreront un agenda papier, moi c’est Trello qui me permet de tout gérer.

Être maman et entrepreneure, c’est aussi être seule. Les journées sont longues et parfois il est dur de garder un regard bienveillant envers soi. Je remercie Lauranne de m’aider à prendre du recul et à devenir pleinement qui je veux être!

Illustration par Virginie Barbellion / @barbellion.illustration

Ne lâchez rien ! Si c’est votre voie, il ne faut pas lâcher ! Il faut parfois du temps et beaucoup d’organisation mais tout se mettra en place pour le meilleur !

Un très grand merci à Virginie pour ce super témoignage! N’hésitez pas à suivre ses aventures sur son compte Instagram ! Et vous, quelles sont vos astuces pour concilier maternité et entrepreneuriat?

1 commentaire

  1. Cévany sur 5 décembre 2019 à 21 h 32 min

    Bravo Virginie ! Super maman & super illustratrice !

Laissez un commentaire